Articles les plus visités

Bienvenue au Village Fédéral, agrégateur de consciences, dédié aux hautes aspirations de l'humanité, le savoir, la liberté et la solidarité... Les citations du moment... L'utopie n'est pas l'irréalisable, mais l'irréalisé. Theodore Monod... L'opprimé d'aujourd'hui sera l'oppresseur de demain. Victor Hugo... Il n'est pas besoin d'esperer pour résister. Auteur inconnu... "La lutte des classes existe, et c'est la mienne qui est en train de la remporter." Warren Buffet (milliardaire)... LE POUVOIR NE SOUHAITE PAS QUE LES GENS COMPRENNENT QU’ILS PEUVENT PROVOQUER DES CHANGEMENTS. Noam Chomsky... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel . Jean Jaures... Si tu veux faire de ce monde un endroit meilleur, jette un œil sur toi-même et fait un changement... If You Wanna Make The World A Better Place, Take A Look At Yourself And Then A Make A Change. Michael Jackson (Man In The Mirror)...
RÉSEAU SOCIAL SOLIDAIRE

- Avril 2018

Rendez-vous

  • Journées de grève à la SNCF
  • Atelier "Vers une cuisine Zéro Déchet"
  • Réunion anti-Linky mensuelle
  • La résistance palestinienne : Des armes à la non-violence.
  • Manifestation : Contre la Régression sociale & Justice contre les agressions fascistes
  • Projection débat sur les Alternatives à la prison
  • Françafrique : une emprise politique, économique et militaire sur le continent
  • Projection Le Roundup face à ses juges
  • Conférence-débat « Où va l’hôpital ? »
  • Jusqu’à la dernière goutte, les guerres secrètes de l’eau en Europe
  • Rencontre avec Jean Ziegler « Contre l’ordre cannibale du monde : espoirs et combats »
  • « Vivre à Madagascar »
  • Mai 68 projections
  • Actualité de la lutte contre l’islamophobie
  • Subir les Ondes ? l’environnement électromagnétique en question

Journées de grève à la SNCF


mardi 3 avril 2018 (heure non définie) Lieu : (Lieu non défini)

Heure et lieu d’une éventuelle manifestation à préciser.
Journées de grève à la SNCF, les 03 et 04 avril
22 mars 2018, les cheminots mobilisés et déterminés !

CGT

Malgré un plan de transport volontairement dégradé par la direction de la SNCF, les cheminots actifs et retraités ont défilé massivement à Paris et en région.

Le cortège a été rejoint par d’importantes délégations de cheminots européens, des associations d’usagers ainsi que des collègues de la restauration ferroviaire, des entreprises ferroviaires privées, de la RATP, d’EDF/GDF, etc.

Le gouvernement et la direction qui ont tenté depuis plusieurs semaines de discréditer les cheminot-e-s, de les stigmatiser dans l’opinion publique, en sont pour leur frais.

La balle est désormais dans leur camp !

L’ampleur du rapport de force doit conduire le gouvernement à ouvrir de réelles négociations. La Fédération CGT des Cheminots a remis au Premier ministre un projet complet nommé « Ensemble pour le Fer ».

Aussi, les fédérations syndicales représentatives ont établi une plateforme commune sur les 8 points suivants : la dette et le financement du système ferroviaire, la relance du transport ferroviaire de marchandises, le statut juridique de l’entreprise, l’organisation de la production, la ré-internalisation de charges de travail, l’ouverture à la concurrence, les droits sociaux des cheminots et les garanties sociales.

La CGT a déposé ce matin à la direction 41 924 signatures de cheminots portant sur la défense et l’amélioration de nos droits ainsi que 84 cahiers revendicatifs locaux pour exiger en proximité des moyens pour le service public ferroviaire.

La mobilisation des cheminot-e-s ne doit pas faiblir et au contraire s’élargir à un maximum de cheminot-e-s quels que soient leur collège et métier.

Les 03 et 04 avril 2018 doivent être deux très fortes journées de mobilisation par la grève pour imposer l’ouverture de réelles négociations allant dans le sens d’une autre réforme du système ferroviaire.

La SNCF, certains veulent la descendre,
nous on la défend !

- Source : http://cgtparis.fr/spip.php?article3314


Atelier "Vers une cuisine Zéro Déchet"


mardi 3 avril 2018 à 15h
Lieu : Bordeaux
Le Buro des Possibles
2 rue planterose 33800 Bordeaux

Atelier "Vers une cuisine Zéro Déchet"

La cuisine est une pièce où l’on produit beaucoup de déchets : les emballages, les éléments jetables, les restes de nourriture etc. Venez participer à un atelier ludique et pédagogique pour échanger des bons plans pour aller vers une cuisine moins encombrée, plus saine et qui produits moins de déchets ! Nous verrons ensemble des alternatives au jetable, et des clés pour réduire nos déchets et faire moins de gâchis.

Pensez à emmener un morceau de tissu, nous en ferons un Bee Wrap (tissu ciré) !

Et pendant l’atelier, profitez du buffet de boissons et douceurs du Buro des Possibles.

Date :mercredi 3 avril de 15h à 16h
Lieu : le Buro des Possibles au 2 rue Planterose à Bordeaux
Tarif : 10€

- Inscription : https://www.billetweb.fr/


Réunion anti-Linky mensuelle


mardi 3 avril 2018 à 19h
Lieu : Paris 3e
Annexe Turbigo de la Bourse du travail
Salle Léon Jouhaux
67 rue de Turbigo
Métro Arts et Metiers ou Temple

Réunion anti-Linky mensuelle
Refus de Linky, compteur d’électricité et capteur de données personnelles

Introduction par Françoise Boman, POUMM - pour un monde meilleur

- Site : http://POUMM.fr (télécharger le "tract-mode d’emploi" anti-Linky)

- Contact : poumm2017@gmail.com

Ordre du jour : actions de refus des compteurs communicants et de leur monde

Entrée libre et gratuite


La résistance palestinienne : Des armes à la non-violence.


mardi 3 avril 2018 à 19h
Lieu : Paris 19e
Union locale CGT 19e
1, rue de Nantes
Métro Crimée ou Ourcq

La résistance palestinienne :
Des armes à la non-violence.

Rencontre-débat avec Bernard Ravenel, Président d’honneur de l’AFPS.

Il dédicacera son dernier livre La résistance palestinienne : Des armes à la non-violence.

Dans sa lutte désormais centenaire, le peuple palestinien, colonisé par le mouvement sioniste, a traversé plusieurs périodes correspondant à des contextes géopolitiques très différents.

Confronté à un ennemi puissant soutenu par les principales puissances impériales du XX e siècle, le mouvement national palestinien a cru un moment nécessaire et possible d’obtenir la libération par une lutte armée de longue durée.

Il a perdu ce pari et, tirant les leçons de ses échecs, il s’est engagé dans la résistance populaire non-violente que prône désormais, parmi beaucoup d’autres, Marwan Barghouti, le Mandela palestinien, toujours emprisonné en Israël. Le comité Palestine 19éme :

Regroupe les habitants engagés du 19éme arrondissement de Paris ainsi que les associations, syndicats et partis suivants : CGT, Mouvement de la Paix, Association France Palestine Solidarité (AFPS), ATTAC, MRAP, Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Parti de Gauche (PG) Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA),Ensemble, Europe Écologie Les Verts (EELV 19), Parti Communiste (PC).

- Source : http://www.ujfp.org/spip.php?article6288


Manifestation : Contre la Régression sociale & Justice contre les agressions fascistes


mardi 3 avril 2018 à 14h
Lieu : Montpellier
Gare de Montpellier

Manifestation : Contre la Régression sociale & Justice contre les agressions fascistes

Appel de la CGT Hérault

Contre la Régression sociale

Justice contre les agressions fascistes

Manifestons le 03 avril à 14h00 gare de Montpellier

Contre les violences fascistes !

Alors que la journée du 22 mars a été marquée par de très nombreux appels à la grève suivis et des manifestations puissantes, l’extrême droite a décidé de s’attaquer aux AG étudiantes un peu partout en France.

A Montpelier le doyen de la faculté a ouvert les portes de sa faculté pour permettre à des nervis de sévir. Des plaintes sont déposées et le doyen a été contraint de démissionner. Il a été placé en garde à vue le 28 mars ainsi qu’un enseignant. Toute la lumière sur cette affaire doit être faite et les réseaux identifiés. L’extrême droite sévit au moment où la politique de Macron est conspuée dans la rue. Les étudiant et les personnels sont très fortement mobilisés.

A l’université, comme au niveau interprofessionnel la CGT est aux côtés des étudiants et de la jeunesse et nous restons déterminés pour faire monter le rapport de force et permettre aux luttes de converger pour gagner !

Contre la régression sociale !

Les cheminots s’engagent dans un mouvement de grève de trois mois contre la casse de l’entreprise SNCF et de leur statut.

Le secteur santé appelle de nouveau à la mobilisation pour le droit à bien soigner et à soigner dignement. La lutte des Ehpad se poursuit pour obtenir les créations de postes permettant de satisfaire la revendication de 1 salarié par résident

Les fonctionnaires poursuivent les luttes contre la casse des services publics et les suppressions de postes. La CGT éducation appelle à l’action au côté des étudiants

Le secteur des déchets appelle à la grève

Les retraités pour leur pouvoir d’achat, les privé-e-s d’emploi contre le flicage sont toujours mobilisés.

D’autres salarié-e-s comme ceux de Carrefour en lutte pour l’emploi, d’autres salarié-e-s à l’offensive à partir des revendications construites au plus près de l’entreprise sont en mouvement

POUR LA PROGRES ET LA JUSTICE SOCIALE

La CGT Hérault, après consultation de ses bases syndialces appelle à faire converger les luttes et encourage l’ensemble des forces syndicales à rejoindre l’appel.

Tous ensemble faisons du 03 avril 2018 une grande journée de mobilisation

Montpellier le 28 mars 2018

- Source : http://lacgt34.over-blog.org/


Projection débat sur les Alternatives à la prison


mardi 3 avril 2018 à 19h30
Lieu : Paris 20e
Médiathèque Marguerite Duras
115, Rue de Bagnolet
Métro Porte-de-Bagnolet

Projection débat sur les Alternatives à la prison

L’AMAP Gambetta organise une projection du documentaire "A l’air libre" le mardi 3 avril prochain, à 19h30, à la médiathèque Marguerite Duras. La projection sera suivis d’un débat avec Nicolas Ferran, co-réalisateur du film.

Alors que la question des prisons ne cesse de défrayer la chronique et que le gouvernement nous promet des milliards d’investissement dans la construction de nouvelles prisons, "A l’air libre" invite à découvrir une expérience d’alternative à l’incarcération. Le film a été tourné à la ferme de Moyembrie (Picardie) qui accueille des détenus en fin de peine sous le régime du placement extérieur. Une structure d’insertion singulière qui leur propose un logement, un travail, un accompagnement social et une vie communautaire riche et exigeante. Le lien avec l’AMAP Gambetta ?

La ferme de Moyembrie cultive en bio et écoule toute sa production via des AMAP, dont l’AMAP des pirates de Montreuil qui soutient la ferme de Moyembrie depuis 2007. Quand les alternatives à la prison rejoignent les réseaux alternatifs de consommation ! Des membres de l’Amap des Pirates seront d’ailleurs présents à la projection pour nous parler de l’histoire et de la nature de leur partenariat avec la Ferme de Moyembrie.

- Source : https://www.alairlibre-lefilm.com/


Françafrique : une emprise politique, économique et militaire sur le continent


vendredi 6 avril 2018 à 18h30
Lieu : Bagnolet
Local du PCF Bagnolet
110 rue Sadi Carnot
Bagnolet (93)

Françafrique :
une emprise politique, économique et militaire sur le continent

En visite au Burkina Faso en novembre dernier, Emmanuel Macron affirmait devant les étudiants de Ouagadougou qu’il « n’y avait plus de politique africaine de la France ».

Une affirmation qui se voulait novatrice, en rupture avec le passé, mais qui rappelle furieusement celles de François Hollande ou même de Jacques Chirac avant lui...

Pourtant, à tous les niveaux, l’ancienne puissance coloniale continue à avoir un rôle déterminant dans de nombreux pays d’Afrique.

Intérêts économiques, opérations militaires, franc CFA : quels sont les mécanismes de la Françafrique aujourd’hui, et comment les combattre, en Afrique et en France ? Avec :

Marion Faucheux de l’association Survie
Rosa Moussaoui, journaliste à l’Humanité


Projection Le Roundup face à ses juges


samedi 7 avril 2018 à 20h
Lieu : La Rochelle (17)
Forum des pertuis,
Avenue du Lazaret, La Rochelle

Projection Le Roundup face à ses juges - Festival Terre et Lettres

En présence de Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice, Prix Albert Londres 1995

Prolongeant son enquête retentissante de 2008 sur les dangers des produits toxiques de la firme américaine (Le Monde selon Monsanto), Marie-Monique Robin montre que la dangerosité du glyphosate est plus grande encore qu’on le craignait. Ce film révèle l’un des plus grands scandales sanitaires et environnementaux de l’histoire moderne et montre que, face à l’impuissance ou l’absence de volonté des agences et des gouvernements pour y mettre fin, la société civile mondiale se mobilise comme en 2016 avec le Tribunal International Monsanto.

Entrée libre.


Conférence-débat « Où va l’hôpital ? »


mardi 10 avril 2018 à 19h45
Lieu : Paris 5e
La Sorbonne
Amphi Turgot
17, rue de la Sorbonne
Métro Cluny-la-Sorbonne ou Luxembourg

Conférence-débat « Où va l’hôpital ? »

Depuis le début des années 1990, le secteur public hospitalier fait l’objet de profondes réformes qui ont concerné aussi bien l’exercice de la tutelle (création des Agences régionales de l’hospitalisation en 1996, puis des Agences régionales de la santé en 2009) que son organisation interne (nouvelle gouvernance, création de pôles …). Leur objectif est notamment d’introduire, au sein de l’hôpital public, les techniques organisationnelles et managériales issues du Nouveau management public (New public management). La principale réforme a porté en 2003 sur le mode de financement de l’hôpital à travers la mise en place d’une tarification à l’activité (T2A). Ce nouveau mode de tarification a pour objectif de simuler des mécanismes de prix au sein du secteur public. Ce faisant, la T2A est supposée inciter les hôpitaux à fournir des soins à moindre coût, par l’introduction d’un mécanisme de concurrence en comparant (yardstick competition) les établissements.

Les diverses expériences étrangères (Grande-Bretagne, Pays-Bas, Italie) ont mis en évidence les risques associés à ce mode de rémunération et notamment les effets possibles sur les patients. Le premier risque identifié est celui de la sélection des patients. L’hôpital a intérêt à garder les malades ayant un coût faible (les bons) et à se séparer des malades coûteux (les mauvais). Le deuxième effet pervers est la baisse de la qualité des soins en raison de la sortie prématurée des malades dans la mesure où le prix est déconnecté de la durée d’hospitalisation. Enfin, le dernier effet pervers est le recentrage de l’activité des établissements autour des spécialités financièrement intéressantes (comme la chirurgie orthopédique) et la suppression des activités non rentables (urgences, médecine interne).

Du point de vue de l’organisation interne des hôpitaux, ce nouveau mode de financement a abouti à une rationalisation forte de l’activité par la mise en œuvre de techniques de management directement inspirées du secteur privé et un accroissement de la productivité. Ce qui a débouché non seulement sur la rationalisation des flux de patients et la standardisation des procédures de soins, mais aussi sur la mise en place de nouveaux indicateurs de performances pour mesurer le travail et évaluer les personnels. Ces changements dégradent fortement tant les conditions d’accueil des patients que les conditions de travail des soignants.

L’objectif de ce débat est d’abord de comprendre comment les différentes réformes mises en œuvre depuis le début des années 1990 ont conduit à cette situation intolérable à la fois pour les usagers et les personnels. Il faudra ensuite se demander quelles sont les issues possibles pour l’hôpital.

Pour en débattre, les Economistes atterrés vous invitent à une conférence-débat le mardi 10 avril 2018 de 19h45 à 21h45 dans l’amphithéâtre Turgot de la Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Avec :

Frédéric Pierru, chercheur en sciences sociales et politiques au CNRS ;
Jean-Paul Domin, économiste, université de Reims, membre des Economistes atterrés ;
Nicole Smolski, ancienne présidente du Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHARE), anesthésiste à Lyon ;
Jean-Pierre Ribat, médecin généraliste, médecin urgentiste à l’hôpital de Mantes-la-Jolie.

Le débat sera animé par Fabienne Orsi, économiste, chercheuse à l’IRD.

- Source : https://www.facebook.com/events/192...


Jusqu’à la dernière goutte, les guerres secrètes de l’eau en Europe


mercredi 11 avril 2018 à 19h
Lieu : Montpellier
Salon du Belvédère
Le Corum - Esplanade Charles-de-Gaulle
Montpellier

Jusqu’à la dernière goutte, les guerres secrètes de l’eau en Europe

Le comité local Attac Montpellier vous invite à un ciné-débat autour de la projection du film « Jusqu’à la dernière goutte, les guerres secrètes de l’eau en Europe » de Yorgos Avgeropoulos.

Ce ciné-débat aura lieu le 11 avril à 19h, au Salon du Belvédère.

Au moment où l’Europe traverse une crise non seulement économique mais aussi morale et politique, des millions d’européens réclament une réponse à une question cruciale : l’eau pour l’Union européenne est-elle un produit commercial ou un bien commun ?

Le documentaire de 60 minutes explique clairement les contradictions de l’Union européenne qui, bien que constatant l’échec de la privatisation dans le domaine de l’eau, pousse à cette même privatisation et va jusqu’à exiger de certains Etats membres qu’ils vendent leurs services d’eau et d’assainissement au privé dans le cadre de plans d’austérité qui leur sont imposés. Des interviews réalisées durant 4 ans dans 6 pays et 13 villes montrent ce processus à l’oeuvre ainsi que les résistances qu’il soulève.En effet, certaines villes européennes rejettent la privatisation de l’eau qu’elles avaient adopté depuis des années et remunicipalisent leurs services d’eau et d’assainissement.

Le débat qui suivra la projection du documentaire sera animé par Eau Secours 34 avec pour grand témoin, Jean-Luc Touly, qui abordera plus particulièrement la situation française.

Porte-parole de l’Association pour le contrat mondial de l’eau France, président du Front Républicain d’Intervention Contre la Corruption, juge prud’homal de 1993 jusqu’en janvier 2018, Jean-Luc Touly est un fin connaisseur de la gestion publique et privée de l’eau en France ainsi que des multinationales comme Veolia et Suez.


Rencontre avec Jean Ziegler « Contre l’ordre cannibale du monde : espoirs et combats »


jeudi 12 avril 2018 à 18h
Lieu : Paris 14e
Cité internationale universitaire de Paris
Théâtre de la Cité
17, bd Jourdan
RER-B, Tram-T3 Cité-Universitaire

Rencontre avec Jean Ziegler
« Contre l’ordre cannibale du monde : espoirs et combats »

Rencontre avec Jean Ziegler, accompagnée de lectures.

Rapporteur spécial à l’ONU pour le droit à l’alimentation de 2000 à 2008, il est vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme. Il a notamment publié L’Empire de la honte, Les Seigneurs du crime, La Suisse, l’or et les morts, Main basse sur l’Afrique, La Haine de l’Occident et Destruction massive. Géopolitique de la faim.

- Contact et réservation : 01 43 13 50 60 / accueil@theatredelacite.com

- Source : http://www.amis.monde-diplomatique.fr/


« Vivre à Madagascar »


vendredi 13 avril 2018 à 16h05
Lieu : Montréjeau
Collège Bertrand Laralde
2 rue du Couraou
31210 Montréjeau
Tél :05 61 94 64 80

« Vivre à Madagascar »

Vendredi 13 Avril 2018 de 16h05 à 17h en salle 201 du collège de Montréjeau, les 5°2 accueillions Nicole Barousse, Présidente de l’association humanitaire « Vivre à Madagascar ». Une association qui apporte aux enfants d’un des pays les plus pauvres du monde des aides scolaires, alimentaires et sanitaires par des dons et des 156 parrainages.

Venez nombreux, après avoir pris la précaution de signaler votre identité à la Loge du collège.

Dominique Rech, professeur d’Histoire-Géographie


Mai 68 projections


lundi 16 avril 2018 à 19h
Lieu : Cordes sur Ciel
Association culturelle
12, Grand rue de l’Horloge
81170 Cordes sur Ciel

Mai 68 projections

50 ans, ça fait un bail, encore davantage pour celles et ceux qui ne l’ont pas connu. Pour celles et ceux qui l’ont connu, même avec un petit décalage dans le temps, je veux parler des soixante-huitard(e)s et des post-soixante-huitard(e)s c’est un moment qui a marqué profondément la plupart d’entre nous. A "la table de la rue sans nom" on va fêter cet événement par 4 rendez-vous cinéma-discussion. Le premier de ces rendez-vous est donné le 22 mars, jour considéré comme le lancement des évènements de mai 68 (Mouvement du 22 mars).

Les grands médias se saisissent de l’événement et c’est très bien mais nous ne devons pas nous faire imposer les analyses et témoignages par les seuls journalistes et commentateurs autorisés.

Venez-donc apporter vos témoignages pour les plus anciens et ou nous poser des questions pour les plus jeunes après le film.

Les films :

jeudi 22 mars à 19h00 : "Mourir à 30 ans" de Romain Goupil , ce film retrace l’engagement de son ami Michel et de sa fin tragique, ce film est important pour comprendre le mouvement du 22 mars et la suite des événements.

Les autres films :

Lundi 16 avril à 19h00 : "Mai 68" de Patrick Rotman (très bon film documentaire sur les événements et l’année 68 en général)

Lundi 7 mai à 19h00 : "Coup pour Coup" de Marin Karmitz (le film est une reconstitution d’occupation d’une usine par des femmes, d’après des faits réels)

Lundi 14 mai à 19h00 : "L’an 01" (film collectif d’après la BD de Gébé réalisée en 1969, le film est de 1972) Fable joyeuse et délirante des utopies post-soixante-huitardes.

Après chaque film une discussion et une auberge espagnole participation libre

La Table de la rue sans nom
12 Grand rue de l’horloge
Cordes sur Ciel — Claude Le Guerrannic 12 Grand rue de l’Horloge 81170 Cordes sur Ciel 05 63 56 28 46 05 63 47 15 16 "La où est le danger croît aussi ce qui sauve." Friedrich Hölderlin


Actualité de la lutte contre l’islamophobie


mercredi 18 avril 2018 à 18h
Lieu : Tourcoing
Maison des Associations
100 rue de Lille
Tourcoing

Actualité de la lutte contre l’islamophobie

Depuis le début des années 2000, les citoyens français de confession musulmane sont régulièrement la cible de polémiques médiatiques en tous genres : interrogations sur la "compatibilité" de l’islam et des valeurs de la République, confusions persistante entre "islam", "islamisme" et "terrorisme", polémiques alimentaires et vestimentaires, accusations de "communautarisme" à l’encontre des militants associatifs et de lutte contre les discriminations, etc. etc.

Ces polémiques souvent mal intentionnées ne sont pas sans conséquences sur le quotidien de millions de citoyens musulmans : attaque à l’encontre de mosquées, agressions de femmes portant le foulard dans l’espace public, discrimination au travail, perquisitions abusives dans le cadre de l’état d’urgence, entre autres. A bien y regarder, on a parfois l’impression que médias et politiques s’attachent, palier par palier, à construire la figure de l’ennemi intérieur, quitte à jouer avec le feu.


Subir les Ondes ? l’environnement électromagnétique en question


vendredi 27 avril 2018 à 18h30
Lieu : Eyguians
Salle d’Eyguians (05300)
Place du village (à côté de la boulangerie)
05300 Eyguians

Subir les Ondes ? l’environnement électromagnétique en question ..

Nous baignons dans un environnement d’ondes , électromagnétiques, radios.
Portables, wifi, radios réseaux, ont considérablement transformé et démultipliés nos modes de communication , d’information ,et notre quotidien .
Cette soirée aura pour objectif de préciser :
Quelle est la nature physique de ces différents types d’ondes et quelle compréhension en avons-nous ?
Quel effet cet environnement vibratoire peut-il avoir sur notre organisme ?
Des personnes développent une hypersensibilité et de nombreux symptômes
physiologiques, invalidant à différents degrés :
Quelle connaissance avons-nous de ce phénomène ?
Quelles précautions ou réglementations supplémentaires sont nécessaires ?
Quel déni ou quelle prise en compte de cette réalité ? quels enjeux de santé publique face à avec quels enjeux économiques socio et financiers ?
Dans notre département des zones blanches existent encore et dans le Haut Buech un projet d’accueil et de soins pourrait voir le jour...
Avec la participation de Michèle RIVASI députée européenne , physicienne, fondatrice de la Criirad

- Source : https://soupesetbobinesblog.wordpre...


Accueil (Place du village)

Les modifications éventuelles sont de la responsabilité des organisateurs.

Haut de page