Articles les plus visités

Bienvenue au Village Fédéral, agrégateur de consciences, dédié aux hautes aspirations de l'humanité, le savoir, la liberté et la solidarité... Les citations du moment... L'utopie n'est pas l'irréalisable, mais l'irréalisé. Theodore Monod... L'opprimé d'aujourd'hui sera l'oppresseur de demain. Victor Hugo... Il n'est pas besoin d'esperer pour résister. Auteur inconnu... "La lutte des classes existe, et c'est la mienne qui est en train de la remporter." Warren Buffet (milliardaire)... LE POUVOIR NE SOUHAITE PAS QUE LES GENS COMPRENNENT QU’ILS PEUVENT PROVOQUER DES CHANGEMENTS. Noam Chomsky... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel . Jean Jaures... Si tu veux faire de ce monde un endroit meilleur, jette un œil sur toi-même et fait un changement... If You Wanna Make The World A Better Place, Take A Look At Yourself And Then A Make A Change. Michael Jackson (Man In The Mirror)...
RÉSEAU SOCIAL SOLIDAIRE

Des cantines bio, j’en veux !

Cantines Bio : Interpellez vos élus et les responsables des collèges et lycées pour plus de bio près de chez vous !

13/09/2017

Cher-e-s ami-e-s,

Chaque jour en France, près de 11 millions de repas sont servis dans les 72 000 restaurants collectifs. Paradoxalement, dans le pays de la bonne chair et des restaurants étoilés, la restauration collective n’a pas bonne presse et souvent à raison.

La mauvaise qualité ressentie des repas est à rapprocher de la part anecdotique d’aliments issus de l’agriculture biologique utilisés en restauration collective. Le Grenelle de l’environnement s’était fixé pour objectif d’atteindre 20% de bio dans les cantines publiques à l’horizon 2012. Cinq ans après cette échéance, la part de bio stagne à moins de… 3%.

Dans un premier temps et afin de concentrer la mobilisation sur les établissements scolaires accueillant le plus grand nombre d’enfants, nous vous proposons d’interpeller les élus locaux en charge des collèges et des lycées ainsi que les gestionnaires de ces établissements. Vous pourrez leur demander directement une augmentation de la part de bio qui, dans les collèges et lycées, demeure totalement anecdotique.

Lire la suite...

La dernière lettre d’Anne Bert, euthanasiée en Belgique

Source : Le JDD

le 2 octobre 2017

Le JDD publie à titre posthume la lettre ouverte d’Anne Bert, euthanasiée lundi matin dans un hôpital belge. Elle souffrait d’une maladie dégénérative incurable et défendait la liberté de "choisir sa fin de vie", souhaitant faire évoluer la législation en France.

"Je m’appelle Anne Bert, j’ai 59 ans et suis atteinte depuis deux ans de la sclérose latérale amyotrophique, dite aussi maladie de Charcot ou SLA. Maladie neuro-dégénérative incurable et mortelle à très brève échéance, qui emmure dans son corps et paralyse progressivement tous les muscles jusqu’à l’asphyxie et la mort. La France nous interdit, en phase terminale ou face à l’inguérissable et aux souffrances insupportables, de bénéficier du droit à choisir l’euthanasie ou le suicide assisté, elle a préféré l’hypocrisie de la loi Leonetti qui ne garantie même pas le respect de nos directives.

Pour ma part, j’ai biaisé la violence de l’injonction de souffrir ce que l’on m’impose dans notre pays. C’est hors frontières et en femme libre jusqu’au geste létal et légal, qu’il sera mit un terme à l’horreur et aux tortures physiques et morales de mon emprisonnement, avec l’aide de médecins volontaires et humanistes. Ce choix si difficile rendu possible apaise mes derniers mois à vivre durant lesquels je n’ai cessé d’interpeller le gouvernement et les responsables politiques.

Lire la suite...

Les nanos du canard

L’article qui suit est tiré du Carnard Enchaîné du mercredi 22 novembre N° 4491.

Le 26/11/06

DEVINETTE : quel est en France le champion des nanotechnologies ? L’Oréal, qui est l’entreprise déposant le plus de brevets en la matière. Avec 2 900 chercheurs et un budget recherche-développement de 500 millions d’euros, le géant des cosmétiques est en pointe dans le domaine des nanoparticules. Pourtant, lors des auditions publiques sur le sujet, organisées le 7 novembre par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (organisme censé permettre aux représentants du peuple de mettre leur nez dans le progrès technique et ses conséquences), L’Oréal (ainsi que Michelin très investi lui aussi) a refusé de venir s’expliquer. Motus et bouche cousue ! Il s’est même trouvé un sénateur, Claude Saunier, pourtant chaud partisan des nanos, pour se dire « choqué par ce refus de coopération ». Et d’ajouter qu’il craint un « blocage entre le monde scientificoindustriel et la société, voire un syndrome OGM ».

Lire la suite...

Eau, aluminium et Alzheimer

Source : La Mouette

31 janvier 2008

Sujet explosif abordé hier sur France Inter. Isabelle Giordano l’animatrice de l’émission “Service Public” a fait tomber un tabou. Celui d’une eau potable de qualité et neutre sur le plan sanitaire. Or selon une poignée de scientifiques et quelques études, Il semblerait qu’il existe une relation entre la présence d’aluminium dans l’eau potable et les risques de développer la maladie d’Alzheimer.

Alzheimer. Un nom qui fait peur. Difficile d’ignorer cette maladie et ses ravages. Du chef de l’Etat aux spots TV, on en parle partout. Et tout le monde craint à juste titre d’être touché personnellement ou de voir ses proches frappés par cette déchéance odieuse. Alzheimer ce serait de l’ordre de 100 000 nouveaux cas par an. C’est surtout une maladie symptomatique des sociétés industrielles. Plurifactorielle, son déclenchement et son évolution sont schématiquement liés à trois grands facteurs : l’environnement social, le facteur génétique et les facteurs environnementaux.

Lire la suite...

Débaptisez-moi

Rite. Comment renoncer à ce sacrement et devenir apostat.

Source : Libération
- CHLOÉ ANDRIES

mardi 4 décembre 2007

Que celui qui n’a jamais été baptisé lève la main. Allez, reconnaissons-le, une large majorité de Français a un jour fait trempette dans les fonts baptismaux. Il y a ceux qui le vivent plutôt bien - les catholiques -, ceux qui s’en contrefichent, et il y a les autres. Ceux à qui ça file des boutons rien que d’y penser ou qui rêvent de provoquer Sa Sainteté le pape en duel... Chaque année que Dieu fait, ils sont une centaine à commettre l’acte hérétique ultime : se débaptiser. La démarche est on ne peut plus sérieuse. Il s’agit de devenir un apostat officiel par une simple demande écrite à l’évêché de son lieu de baptême.

Lire la suite...

Passeport biométrique : IRIS et la LDH demandent au Conseil d’État d’annuler le décret

Communiqué commun :LDH - IRIS

4 juillet 2008 -

Ce décret, dont les associations estiment qu’il a été pris selon une procédure irrégulière, prévoit d’une part la collecte de huit empreintes digitales des demandeurs de passeports, y compris les enfants dès l’âge de 6 ans, et d’autre part la création d’une base de données biométrique centralisée pour la conservation et le traitement de l’ensemble des données recueillies.

IRIS et la LDH considèrent que la nature, la quantité et la durée de conservation de ces données présentent un caractère disproportionné au regard des finalités du décret, violant ainsi le droit interne, le droit international et le droit communautaire relatifs à la protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel, ainsi que le droit international relatif à la protection des enfants.

Lire la suite...

les fichiers STIC et JUDEX détournés de leur destination initiale

Source : LDH-Toulon

vendredi 3 novembre 2006

Dans son dernier rapport annuel, la CNIL (Commission nationale informatique et libertés) dénonce les conséquences dramatiques du recours aux fichiers de police judiciaire — STIC et JUDEX— dans le cadre des enquêtes administratives réalisées pour l’accès à certains emplois de sécurité ou l’assermentation à certaines fonctions : refus d’embauche, licenciements, etc. [1]

Regroupant 24,4 millions de personnes, mélangeant suspects et victimes, ces fichiers comportent de surcroît des « signalements parfois injustifiés, erronés ou périmés », alors que la connaissance « de l’existence d’un signalement dans le STIC » peut conduire à l’exclusion d’un emploi ou d’une fonction.

Le texte qui suit, largement inspiré d’un article de Clément Schouler paru dans le numéro de juillet 2006 de Justice [2], tente de faire le point sur une situation qui risque de s’aggraver.

Lire la suite...

La déséducation

5 décembre 2010

Définition officielle

Jean Bédard et moi (Mathieu Côté-Desjardins) avons mis au point notre définition de ce qu’est la déséducation :

* Propagation d’une ignorance programmée et structurée pour tenir les personnes en état d’inconscience. * Action de déformer l’esprit en abêtissant, de manière innocente ou par intérêt contiguë à la tendance sociopolitique de l’heure.

En d’autres mots, la déséducation signifie :

* Le constat que nos jeunes sont privés d’une éducation authentique ;
* Une dysfonction qui apparaît et se développe chez les jeunes dès l’entrée à la garderie ou à l’école et qui les éteint petit à petit ;
* Les lacunes, présentes en nous, en tant qu’individus, membre de la communauté et de la société et que nous léguons aux générations suivantes ;
* Le sous-développement de notre potentiel.

Lire la suite...

Ethique planétaire

Par Hans Küng. Théologien catholique progressiste allemand.

25/06/2003

Hommes et femmes de cultures et de régions diverses de cette planète, nous voulons exprimer une conviction que nous partageons :

Tous, nous portons la responsabilité d’un meilleur ordre mondial.

Il est absolument nécessaire que nous nous engagions au service des droits humains, de la liberté, de la justice, de la paix. * La diversité de nos traditions culturelles ne saurait nous empêcher de nous dresser ensemble activement contre toute forme d’inhumanité et de promouvoir plus d’humanité. * Les principes que je vais énoncer peuvent être affirmés par tous les êtres humains qui sont animés d’une éthique, qu’elle soit basée sur une religion ou non.

Nous sommes convaincus que l’humanité sur notre planète forme une seule famille. Pour cette raison nous rappelons la Déclaration universelle des droits de l’homme, proclamée par les Nations Unies en 1948.

Ce que ce texte a solennellement proclamé au plan du droit, nous voulons ici le confirmer et l’approfondir au niveau de l’éthique : la pleine réalisation de la dignité intrinsèque de la personne humaine, sa liberté inaliénable, le principe de l’égalité de tous les humains, la solidarité indispensable et l’ interdépendance mutuelle de tous.

Aujourd’hui comme par le passé, partout sur la planète des êtres humains sont encore traités de façon inhumaine. Ils sont privés de leurs chances existentielles et de leur liberté ; leurs droits de l’homme sont foulés aux pieds et leur dignité n’est pas respectée. Mais la puissance n’est pas le droit ! Face à tout comportement inhumain, nos convictions éthiques exigent : toute personne humaine doit être traitée humainement !

Lire la suite...

Contrat tacite des gens qui dorment

Ce texte inspiré a été envoyé par une personne anonyme à la radio "Ici et Maintenant" le 11 Septembre 2003.

Mes chers amis,

Le 11 septembre marque le triste anniversaire d’une catastrophe hautement symbolique pour l’humanité.

Peu importe nos croyances ou nos idées politiques, le système mis en place dans notre monde libre repose sur l’approbation tacite d’une sorte de contrat passé avec chacun d’entre nous, dont voici dans les grandes lignes le contenu :

1) J’accepte la compétition comme base de notre système, même si j’ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l’immense majorité des perdants.

2) J’accepte d’être humilié ou exploité à condition qu’on me permette à mon tour d’humilier ou d’exploiter quelqu’un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale.

3) J’accepte l’exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que la prise en charge de la société a ses limites.

Lire la suite...

La consommation éthique et bio est-elle une affaire de bobos

Dis-moi comment tu achètes...

10 février 2005

La consommation éthique et bio est-elle une affaire de « bobos » ? Non, répond l’association Action consommation. Elle milite pour que tous aient accès aux produits de qualité, et veut éduquer à l’acte d’acheter.

La question valait la peine d’être posée : peut-on demander à tous, et même aux plus précaires, de consommer de manière responsable ? C’est-à-dire de manière engagée, réfléchie et saine... Les responsables de l’association Action consommation ont voulu poser cette épineuse question.

Pour cela, ils ont fait appel à l’association Agir contre le chômage (AC !), au réseau Stop précarité et à la Confédération paysanne, au cours d’un débat à la Bourse du travail de Saint-Denis, en région parisienne, le 20 janvier.

D’emblée, Sabine Lasnier, d’AC ! Île-de-France, avoue son scepticisme : « Le RMI, c’est 425 euros par mois ; dans de telles conditions, consommer responsable me paraît très difficile. L’exclusion, c’est aussi une exclusion de la consommation.

Lire la suite...

Acheter autrement

Acheter autrement pour une économie locale et solidaire

Source : Action Consommation
- par Véronique Gallais

juillet 2002

QUELQUES SUGGESTIONS

Les actes d’achat nous donnent l’occasion de réaliser des actions concrètes de solidarité et de respect de la nature. Complémentaires de l’action politique et citoyenne, ils permettent de soutenir les alternatives économiques qui ne pourront se maintenir, grandir et se développer (et notamment les réseaux de distribution) que si leur chiffre d’affaires le permet. Ils donnent aussi valeur d’exemple et d’incitation aux acteurs classiques de l’économie.

Les actes d’achat responsable constituent un véritable levier économique puisque ce sont bien les achats, quotidiens et ponctuels, des individus et des collectivités qui composent concrètement le chiffre d’affaires des entreprises. Mais, au-delà de ce pouvoir d’agir économique, la consommation est aussi l’expression économique de l’attitude générale de chaque personne. C’est donc également le moyen d’appliquer concrètement dans notre vie quotidienne les principes que nous exigeons des entreprises, des politiques, de la société, des autres. L’évolution des modes de consommation et des comportements de chacun, à tous les niveaux, contribue bien, progressivement et de façon décisive, à la transformation collective et à la construction d’un autre monde.

Lire la suite...

Le bonheur, ah ! le bonheur...

Source : Psychologie

février 2001

Quand on pense qu’il y a tous ces « gagne-petit » du bonheur, qui se contentent d’être heureux ou de survivre au jour le jour ! Puis tous les faux malheureux qui tirent du plaisir à rester dans la plainte. Et tant d’autres encore, les ambitieux, les capitalistes ou les forcenés du bien-être, qui voudraient, eux, le bonheur en plus !

Lire la suite...

Le droit de choisir sa mort

Réfléxions sur la mort volontaire

Source : Courcelle Bruno

avril 2000

1. En Angleterre Ian Brady, 62 ans, veut mourir. Il est condamné à la détention à perpétuité pour viols et assassinats, il a déjà passé 35 ans en prison. Il veut mourir et la "justice" lui refuse ce droit. Au nom, sans doute, d’un "Droit à la Vie" détourné de son sens ! En grève de la faim depuis plusieurs mois, il est alimenté de force au moyen d’un tube dans le nez. Ne s’agit-il pas là d’une forme de torture d’autant plus abjecte qu’elle se drape dans les principes et la bonne conscience ? (Le Monde, 12.3.2000)

Lire la suite...

Rubrique "entre nous" (1)

Source : Libération

5 octobre 2008

Voici une sélection sur un an de petites annonces extraites de la rubrique "entre nous" dans Libération .

Lire la suite...

Rubrique "entre nous" (2)

source : Libération

5 octobre 2008

Voici une sélection sur un an de petites annonces extraites de la rubrique "entre nous" dans Libération .

Lire la suite...

Rubrique "entre nous"(3)

source : Libération

5 octobre 2008

Voici une sélection sur un an de petites annonces extraites de la rubrique "entre nous" dans Libération .

Lire la suite...

Espace détente

Hommage à : " Infos du monde " (1)

Crée par : Daniel Filipacchi, Alexandre Lafond et Stephane de Rosnay.

Infos du monde, hebdomadaire "d’information" poilant et complètement bidoné... (1993/1994).

Lire la suite...

Espace détente

Hommage à : " Infos du monde "(2)

Crée par : Daniel Filipacchi, Alexandre Lafond et Stephane de Rosnay.

Infos du monde, hebdomadaire "d’information" poilant et complètement bidoné... (1993/1994).

Lire la suite...

Espace détente

Hommage à : " Infos du monde " (3)

Crée par : Daniel Filipacchi, Alexandre Lafond et Stephane de Rosnay.

Infos du monde, hebdomadaire "d’information" poilant et complètement bidoné... (1993/1994).

Lire la suite...

Espace détente

Hommage à : " Infos du monde " (4)

Crée par : Daniel Filipacchi, Alexandre Lafond et Stephane de Rosnay.

Infos du monde, hebdomadaire "d’information" poilant et complètement bidoné... (1993/1994).

Lire la suite...

Espace détente

Les tontons flingeurs : intégral des dialogues

Source, blog : Christophe ginisty

27 avril 2006

Je suis conscient de faire un geste exceptionnel qui restera à jamais gravé dans vos vies...

Approchez, approchez. Ne restez pas caché, je ne vais pas vous manger. Je suis dans un jour de bonté et je pense pouvoir affirmer que certains d’entre vous se souviendront longtemps d’avoir croisé mon blog aujourd’hui. A lire les notes de celles et ceux qui ont de l’esprit, je sais que cette oeuvre vous a inspiré autant que moi. Je sais que ce film est à l’humour français ce que St Pierre est au Vatican, ce que le Temple est à Salomon, ce que le Pavillon est à Catherine Mamet. C’est un concentré de perles dans un monde de brutes et, si j’en crois la morosité ambiante que d’aucuns croient percevoir, vous avez bien besoin du rayon de soleil que je me propose aujourd’hui de vous apporter...

Lire la suite...


Archives Personnel
2 article(s)


Accueil (Place du village)

Haut de page